La mise à jour de FleetWave dote la solution gestion de flotte d’un nouveau moteur d’événements pour paramétrer et automatiser les alertes, rappels de consignes ou messages envoyés aux collaborateurs en situation de mobilité facilement et rapidement.


Alertes de maintenance

Le « moteur d’événements » de FleetWave contribue à rationaliser les communications vers la flotte en permettant aux utilisateurs de créer des règles qui déclencheront automatiquement des messages par email ou par SMS aux conducteurs, aux techniciens et autres salariés mobiles.

Ces messages aident à fluidifier les processus de gestion de flottes et à améliorer la visibilité et le contrôle des gestionnaires sur les rappels de révisions, les exigences en matière de conformité réglementaire et bien plus encore.

Par exemple, les gestionnaires de flottes peuvent utiliser le moteur d’événements pour créer et envoyer automatiquement des factures aux clients, définir des alertes pour les services en cours, générer automatiquement des commandes lorsqu’une pièce détachée est à réapprovisionner et même planifier la réparation d’un véhicule en envoyant automatiquement un email avec les données d’entretien aux services de maintenance.

Grace à l’amélioration apportée à FleetWave, les utilisateurs disposent d’un outil simple pour concevoir et personnaliser les messages et alertes. Ils ont maintenant la possibilité d’enrichir le contenu des messages avec des tableaux, des images et des styles de police, des couleurs, logos adaptés à la charte graphique de l’organisation, sans aucun développement ni codage informatique.

« En utilisant FleetWave, les gestionnaires de flottes peuvent créer, planifier et envoyer des messages et des emails directement à partir de la plateforme logicielle. C’est non seulement un moyen très utile d’établir immédiatement des alertes et des rapports, mais c’est également un gain de temps important sur les démarches administratives de l’entreprise.

« De plus, le nouveau système de gestion des alertes et messages réduit les risques d’erreur de saisie de données par les collaborateurs nomades », explique Jean-Charles Martin, directeur commercial Chevin.

Le nouveau moteur de gestion d’événement sera disponible au milieu du printemps 2017.