Economiser jusqu’à 15% sur vos coûts de carburant grâce à nos 4 astuces !

Pourquoi est-ce si important de gérer les coûts liés au carburant ?


Le carburant représente entre 15 et 30% de vos frais d’exploitation. Cependant, si vous ne gérez pas attentivement ce dernier, il pourrait vous mener à un dépassement de budget.

En déployant un certain nombre de stratégies simples et efficaces, vous pourrez alors réduire vos coûts liés à l’achat de carburant. Lisez ce qui suit pour connaître nos astuces qui vous permettront d’économiser de l’argent.

L’achat de carburant

Si vous exploitez une grande flotte centralisée et achetez de grandes quantités de carburant, vous avez la possibilité  d’acheter votre énergie en gros et la faire sortir de votre propre station-essence. A contrario, si vous possédez une flotte non centralisée de petite, moyenne ou grande taille et que vos conducteurs s’approvisionnent en station, vous avez la possibilité d’utiliser une carte carburant.

Une carte carburant:

 Rend difficile la fraude au carburant
 Permet de bénéficier de réduction sur le prix à la pompe
 Fournit des données nécessaires au reporting
 Fournit des factures électroniques pour faciliter votre gestion

Le choix du véhicule

Etonnamment, beaucoup de flottes ne considèrent pas la consommation de carburant comme un indicateur lors du choix du véhicule à acheter. Un bon point de départ serait de consulter les chiffres officiels fournis par les constructeurs automobiles en termes de consommation de carburant (les fameux litres aux cent kilomètres). Cependant, il y a un débat concernant la validité de ces chiffres, ConsoGlobe déclare :

“L’écart moyen entre la consommation du véhicule particulier en conditions réelles et la consommation mesurées lors des tests d’homologation et affichée par les constructeurs automobiles atteint 31 % en 2013 selon les études menées par l’organisation européenne Transport & Environment…”

Planifiez vos itinéraires 

Est-ce que vos conducteurs planifient leurs itinéraires ? Sur quels éléments se basent-ils pour définir la “meilleure route” ? Le trajet le plus court n’est pas toujours le plus efficace. Par exemple, un itinéraire court sur un axe avec une circulation dense engendrera une consommation de carburant plus importante qu’un trajet un peu plus long sans trafic.

Si vous êtes basé à Lyon et que vous avez un rendez-vous le lundi à Valence puis le Mardi à Avignon, il y a des questions fondamentales à se poser d’un point de vue opérationnel : l’un de ces rendez-vous n’aurait-il pas pu être déplacé en raison de la situation géographique de Valence et Avignon ?

Comportement des conducteurs

Tant que vos véhicules bénéficient d’un suivi de maintenance, le plus gros facteur affectant la consommation de carburant et l’attitude du conducteur derrière son volant: les données de Chevin datant de l’année 2014-2015 montrent que les mauvais conducteurs augmentent les coûts de carburant de 21% par rapport aux conducteurs moyens et de 31% par rapport aux bons conducteurs. Fournissez à ces derniers une formation basée sur la conduite économique et vous remarquerez la différence de consommation de carburant. Dans un premier temps, vous pouvez leur présenter ces conseils:

Passer les vitesses de façon économique (+3% d’efficacité)
En passant les rapports plus rapidement sur les sols plats, le moteur ne subit quasiment aucune charge, cela réduit donc la consommation.

Optimiser les itinéraires (+12% d’efficacité)
Comme mentionné ci-dessus, planifier son trajet peut faire une énorme différence. La distance ne devrait pas être le facteur de décision lors de la planification de votre itinéraire. Si vous pouvez éviter les ralentissements et la circulation dense, vous économiserez du carburant.

Conduire souplement (+31% d’efficacité)
Accélérer doucement et passer vos vitesses relativement tôt. Une conduite souple associée à une vitesse constant vous permettra de réaliser des économies de carburant substantielles comparé à une conduite brutale.

Garder vos pneus correctement gonflés (+3% d’efficacité)
Sous-gonflés, vos pneus peuvent être la source d’une augmentation de la consommation de carburant, on l’estime à environ 6%. Pour trouver la pression la plus adaptée à l’utilisation de votre véhicule référez-vous au manuel d’utilisation ou à l’étiquette autocollante placée sur la porte du côté chauffeur.

Enlever vos équipements quand vous ne vous en servez pas (+11% d’efficacité)
S’ils ne sont pas utilisés, les objets lourds comme les portes vélos ou les coffres de toit devraient être retirés du véhicule pour permettre une économie de carburant. Ces objets ont une importance résistance au vent ce qui entraine une augmentation de la trainée qui est à l’origine d’un fonctionnement accru du moteur.

Supprimer les excès de poids dans votre véhicule (+1% d’efficacité)
Le poids inutile dans votre véhicule peut engendrer une surconsommation de l’ordre de 15%, ce qui représente un litre de carburant aux 100 kilomètres lorsque vous roulez à 120 km/h.

Ne laissez pas tourner le moteur (+4% d’efficacité)
La consommation d’un moteur fonctionnant au ralenti est estimée à 0.6 L/heure par cylindrée. Laisser un moteur au ralenti pendant 10 secondes et donc plus énergivore que d’arrêter et de redémarrer le véhicule.

Conseil d’économie de carburant – Réflexion finale

Nous suggérons l’utilisation d’applications télématiques et l’utilisation d’un logiciel de gestion de carburant qui vous permettront d’élaborer des reporting sur le comportement de vos conducteurs et sur les performances de vos véhicules. Pour atteindre ses objectifs vous devrez chercher à mettre en place :

 Des rapports présentant les types de conduite des conducteurs. Cela vous permettra de localiser avec précision quand le carburant est gaspillé et quand il peut être économisé.
 Des outils audios et vidéos qui mettront directement en évidence les mauvaises pratiques des conducteurs. Cela encouragera une meilleure conduite de leur part.
 L’intégration d’un système de gestion de carburant, pour une analyse complète mettant en évidence le kilomètrage ne correspondant pas aux itinéraires empruntés, contribuant ainsi à lutter contre les fraudes.

 Apprenez-en plus sur l’économie de carburant en téléchargeant gratuitement notre guide “Contrôler vos dépenses de carburant” et en découvrant notre infographie ci-dessous :

Infographie

-Chevin Infographique- Réduction de carburant