Comment devenir un bon conducteur, prévenir les accidents et économiser de l’argent pour améliorer le fonctionnement de sa flotte ?

Le saviez-vous ? les bons conducteurs permettent de réaliser des économies de l’ordre de 12%, tandis que les mauvais conducteurs peuvent générer des coûts de l’ordre de 13%


Impact bon et mauvais conducteur sur les coûts operationnels

Guider et influencer les chauffeurs afin qu’ils deviennent de meilleurs conducteurs est un défi quotidien pour tous les gestionnaires de flotte. Les fleet managers doivent mettre l’accent sur la sécurité au sein de leur flotte afin de limiter les risques d’accidents mais également afin de réduire leurs coûts car les bons et les mauvais conducteurs peuvent faire varier le TCO d’une flotte de 25%. Les données collectées par les clients de Chevin montrent que les meilleurs conducteurs peuvent réduire les coûts de plus de 12% et que les mauvais conducteurs augmentent les frais de 13%.

Un accident peut engendrer des coûts exceptionnels et un manque d’effectif dans votre équipe. Sachant que 85% des accidents mortels sont liés au comportement des conducteurs dans la circulation, assurez-vous d’avoir une stratégie pour promouvoir la sécurité au sein de cette dernière. 

Les facteurs d’augmentation des frais et des risques d’accidents 

Les bons conducteurs ne vous font pas seulement économiser de l’argent, ils sont également beaucoup plus prudents au volant. Selon l’association de la prévention routière et la sécurité routière de A à Z :

Un conducteur avec un taux d’alcool dans le sang de 0.5 g/L a deux fois plus de risque d’avoir un accident
Un conducteur avec un taux d’alcool dans le sang de 0.8 g/L a dix fois plus de risque d’avoir un accident
Un conducteur avec un taux d’alcool dans le sang de 1.2g/L a trente-cinq fois plus de risque d’avoir un accident
Un conducteur a 24 fois plus de risque d’avoir un accident lorsqu’il envoie un message en conduisant

Comment devenir un bon conducteur

 

Bon conducteur- ralentissez Ralentissez

La vitesse est le premier facteur d’accident mortel, plus de 30% des accidents mortels sont dus à la vitesse

La majorité des accidents se produisent sur des départementales ou des nationales

Un piéton a 10% de risques d’être tué s’il est percuté par une voiture roulant à 30km/h. A 50km/h, la probabilité est de 85% !

Bien conduire-pas de telephoneEvitez les distractions

Garder vos yeux sur la route, les mains sur le volant et rester concentré sur votre conduite  

Téléphoner au volant multiplie par 3 le risque d’accident

Lire ou écrire un message au volant multiplie quant à lui le risque par 24

-comment devenir un bon conducteur- Pas d'alcool au volantNe mélangez pas conduite et consommation d’alcool 

L’alcool est le deuxième facteur d’accident mortel, plus de 20% des accidents mortels sont dus à l’usage d’alcool

Plus de 1000 personnes ont été tuées dans un accident ayant pour facteur principal la consommation d’alcool en 2016

Une personne qui a bu a 8,5% de risque d’être responsable d’un accident mortel

Un bon conducteur met sa ceinture Toujours porter la ceinture de sécurité

Un choc a 20 km/h sans port de la ceinture peut être mortel

Le taux de mortalité est 5 à 6 fois plus élevé sans port de la ceinture

Une collision à 50km/h correspond à une chute de 4 étages soit 10 mètres

 

Comment un gestionnaire de flotte peut-il améliorer les performances de ses conducteurs ?

Centralisez vos informations provenant de vos conducteurs en un point, ceci est faisable en utilisant un logiciel de gestion de flotte, un outil télématique ou en combinant l’utilisation de ces outils. Combiner télématique et logiciel de gestion de flotte est un bon moyen pour croiser des données de tous types (le taux d’accident, l’âge, le sexe, l’adresse, les consommations de carburant, le kilométrage et l’attitude du conducteur) et ainsi vous aider à identifier les risques et envoyer des alertes à vos conducteurs pour les avertir sur leurs performances.

La consommation de carburant compte pour près de 30% de vos frais d’exploitation, il est donc nécessaire d’éduquer vos conducteurs sur ce point précis si vous voulez effectuer plus d’économie.

Mieux informés, plus confiants, les conducteurs aident également à réduire le taux d’accident, le coût des assurances et de maintenances. Cela peut également améliorer et promouvoir la réputation et l’image de votre organisation.

La clé pour améliorer ses performances c’est de les mesurer, si vous avez un système en place vous permettant d’effectuer des rapports sur des informations précises, cela peut vous aider à comprendre les causes de certains problèmes et mettre en valeur les solutions possibles.

Infographie

comment devenir un bon conducteur infographie