10 conseils pour acquérir une assurance flotte automobile à prix réduit.

Vous pensez que votre assurance auto est trop chère? Voici 10 conseils qui vous permettront de réduire le coût de votre assurance.


-Chevin Insurance- Illustration of a inssurance

En France, l’article  L.221-1 du Code des assurances stipule que « tout véhicule automoteur destiné à circuler sur le sol et qui peut être actionné par une force mécanique sans être lié à une voie ferrée, ainsi que toute remorque, même non attelée » doit souscrire à une assurance. Cette obligation d’assurance exprime la nécessité de souscrire à une assurance responsabilité civile (assurance garantie au tiers), qui permet de garantir les dommages corporels et matériels causés aux tiers.

Cette assurance permet de couvrir le tiers en question mais également toute personne ayant la garde du véhicule, toute personne autorisée ou non à conduire le véhicule, les passagers et tout le matériel à bord du véhicule.

En France, il existe 2 autres types d’assurance :

“Au tiers” avec garanties complémentaires

Elle permet d’enrichir le contrat d’assurance “au tiers”. Des garanties incendies, explosions, vols, bris de glaces et catastrophes naturelles peuvent être proposées.

L’assurance “tous risques”

Cette assurance donne droit à toutes les options possibles. Elle garantit également une indemnisation complète pour autrui et pour soi-même que l’on soit ou non responsable de l’accident.

Pour chacune de ces assurances des facteurs prédéfinis font varier le prix de ces dernières :

L’âge
Situation familiale
Le lieu de stationnement du véhicule
Le statut professionnel
Année d’expérience au volant

Malgré le prix de votre assurance définit par ces derniers points, il existe des moyens pour réduire le coût de votre assurance.

1. Comparer et contester

N’hésitez pas à comparer le contrat proposé par votre assureur actuel et des devis de ses concurrents. Si vous constatez un écart de prix pour les même services, remettez en cause votre assureur, d’autant plus que la fidélité ne paie que très rarement et que les meilleurs prix sont réservés aux nouveaux assurés.

2. Augmentez votre franchise

C’est une possibilité peu connue des assurés, mais vous pouvez augmenter votre franchise afin de faire baisser le coût de votre assurance et réduire votre prime d’assurance sur le long terme.

3. Optez pour une assurance “au tiers élargi”

Rassurante, la formule “tous risques” est généralement souscrite par les assurés mais elle se paie au prix fort. Demandez à votre assureur de vous fournir des éléments présentant les détails des garanties de chaque formule proposé vous y trouverez sûrement un forfait intermédiaire mieux adapté à vos besoins. Et si vous êtes un conducteur prudent, une assurance type assurance “au tiers élargi” vous permettrait d’économiser jusqu’à 30% d’économie comparé à une assurance “tous risques”. Cependant, vous ne serez pas couvert pour un sinistre en l’absence d’un tiers responsable.

4. Assurez-vous au kilomètre

Si vous ne roulez pas beaucoup sur une année, il serait préférable de souscrire à une assurance “au kilometre”. Ces assurances vous couvrent suivant le nombre de kilomètres parcourus ou selon un forfait mensuel avec un plafond.

5. Boite noir ou assurance connectée 

Encore peu répendue en France, l’assurance connectée est un bon moyen de réduire le prix de son assurance. Le principe, un boitier surveille le comportement de l’automobiliste et réduit le montant de son assurance s’il juge sa conduite comme étant prudente.

6. Choisir une place de stationnement sécurisée 

Si vous êtes en mesure de mettre votre voiture dans un garage, signalez-le à votre assureur. Votre prime d’assurance sera réévaluée et baissera d’environ 5%. Tout simplement parce que votre véhicule a moins de risques d’être la cible d’action de vandalisme.

7. Choisir les échéances de paiement 

Le paiement mensuel engendre des frais supplémentaires. En effet, si votre assureur vous propose un paiement mensuel sachez que celui-ci mènera à une augmentation de votre prime d’assurance.

8. Choisir sa voiture

Choisir une voiture peu puissante, peu polluante et faisant partie des véhicules les moins volés permet d’obtenir des réductions de la part des assureurs qui apprécient ce type de véhicule concidéré comme moins accidentogène et moins sujet au vandalisme.

9. Ne déclarez pas tous les petits sinistres 

La déclaration de petits sinistres peuvent augmenter le montant de votre prime d’assurance et effectuer les réparations par une prise en charge personnelle est parfois plus économique. Si vous déclarez chaque petit sinistre, votre compagnie assurance pourrait vous attribuer un malus. D’autre part certains de ces petits sinistres pourraient également être évité grâce à l’élaboration d’un plan de maintenance préventive mais aussi en améliorant la conduite de vos conducteurs.

10. N’ayez pas peur

N’ayez pas peur et démarchez votre assureur et ouvrez les négociations. Si vos arguments se tiennent et que vous faites comprendre à ce dernier que vous êtes libre de partir, vous arriverez sûrement à vos fins. Ne l’oubliez pas un contrat d’assurance reste un contrat il peut donc se négocier !

Renégocier son contrat d’assurance n’est donc pas impossible. Posez-vous d’abord les bonnes questions sur vos besoins actuels et demandez-vous si votre contrat répond à ces besoins. Si, vous vous appercevez que ce dernier est au-dessus de vos attentes, cela vous permettra de sélectionner une offre adaptée. La dernière chose à faire est de connaître les offres de la concurrence afin d’avoir de solides arguments lors des négociations.