Pourquoi adopter une nouvelle stratégie de renouvellement de véhicules

Même si les cycles de renouvellement de véhicules peuvent varier en fonction des besoins d’une structure, ils interviennent généralement à intervalles fixes. Est-ce réellement la meilleure approche ?


flexible-leasing-hire-buy

En matière de stratégie de renouvellement de véhicules, la plupart des flottes ont recours à des cycles fixes, qui s’appuient sur divers facteurs : coûts de fonctionnement et de maintenance, contrats de location ou conditions de financement, ou encore avantages fiscaux liés à l’achat de nouveaux équipements.

Même si les cycles de renouvellement peuvent varier en fonction des besoins d’une structure, ils interviennent généralement à intervalles fixes. En effet, pour de nombreuses flottes, ces intervalles sont en vigueur depuis tellement longtemps, qu’ils sont rarement remis en question.

Est-ce réellement la meilleure approche ?

Pour de multiples raisons, il est préférable de vous éloigner de ces stratégies fixes. Mettez plutôt en œuvre un cycle de renouvellement plus souple, où l’attention est placée sur les marques et modèles qui seront les plus performants et les moins coûteux pour vos opérations.

Ces nouvelles méthodes de renouvellement de véhicules peuvent combiner des stratégies diverses, en fonction de vos objectifs, pour raccourcir ou allonger les cycles selon les besoins, ou même pour tirer parti de programmes à court terme.

 

renouvellement de véhicules

Comment identifier le cycle de renouvellement de véhicule le mieux adapté à votre flotte ?

Voici quelques éléments clés à prendre en compte :

 

  • Quels sont vos besoins réels ?

Il n’est pas toujours facile de déterminer les cycles de renouvellement dont vos véhicules ont besoin. Parfois, le kilométrage varie largement, en fonction des activités de votre structure et des différentes régions concernées. Ici, la clé consiste à examiner les données en observant chaque besoin séparément, afin d’évaluer si un changement au niveau de vos cycles de renouvellement pourrait vous permettre de réaliser des économies sur le long terme.

 

  • Pouvez-vous tirer profit du marché ?

Très souvent, vous pouvez arbitrer en fonction d’incitations financières à court terme, qui semblent très attractives et plus rentables sur le plan économique. Par exemple, les constructeurs proposent parfois des modèles spécifiques dont les contrats sont  subventionnés, pour un coût mensuel inférieur. Si vous êtes apte à en profiter, cela pourrait se montrer bénéfique pour votre structure.

 

  • Est-il pertinent de prolonger les cycles en ces temps d’incertitude ?

L’incertitude économique — à l’image de l’éventuelle hausse des taux d’intérêt que certains économistes prévoient pour l’année prochaine — pousse souvent les flottes à prolonger les cycles de vie de leurs véhicules, en optant pour des contrats de location à plus long terme ou simplement en repoussant directement leurs achats. Même si cette réflexion semble cohérente à court et moyen terme (et si le fait de prolonger les cycles de vie vous permet de reporter toute prise de décision, jusqu’à ce que vous ayez un meilleur aperçu de la situation de votre entreprise et de l’économie), elle peut néanmoins engendrer certains problèmes. Par exemple, plus les équipements sont vieux, plus leurs coûts de maintenance et leurs frais de réparation seront élevés, notamment pour les pièces n’étant plus couvertes par la garantie du constructeur.

 

  • Avez-vous envisagé des solutions à court et moyen terme ?

Si vous identifiez le besoin d’intégrer un nouveau véhicule dans votre flotte, pour une période d’au moins un à deux ans, de nombreuses entreprises de location offrent des contrats à court et moyen terme, dont certains sont renouvelables à intervalles de 6 à 12 mois ou bien d’autre avec un engagement minimum d’un mois seulement. Ces programmes vous offrent un certain niveau de souplesse, sans devoir souscrire à un engagement sur le long terme pour autant.

 

  • La réattribution pourrait-elle fonctionner ?

Si certains de vos véhicules possèdent un kilométrage moins élevé que d’autres, vous pouvez également envisager d’intervertir certaines pièces. En plus d’équilibrer l’utilisation des équipements au sein de votre flotte, cette stratégie permet également d’éviter de rendre un véhicule loué avec un kilométrage supérieur à celui autorisé par le contrat. Elle contribue aussi à réduire les coûts généralement plus élevés qui accompagnent le fonctionnement d’équipements usagés.

 

Comment prendre des décisions éclairées ?

Quelle que soit la décision que vous prendrez concernant le renouvellement de vos véhicules, vous devrez analyser vos données chiffrées, afin de mieux comprendre la manière dont votre flotte est utilisée, mais aussi pour identifier les éventuelles opportunités. Faites le nécessaire pour rassembler vos données de flotte utiles et procédez à une analyse et une évaluation approfondies des cycles de renouvellement de vos véhicules, afin d’identifier les équipements dont l’utilisation est, et sera, plus ou moins coûteuse à l’heure actuelle, mais aussi ultérieurement.

À cet effet, le logiciel de gestion de flotte joue un rôle essentiel, pour examiner l’ensemble de ces facteurs. Des rapports peuvent être produits pour comparer le coût de l’extension des cycles de vie à celui du renouvellement des équipements. Les données obtenues permettent également d’élaborer différents scénarios, pour que vous puissiez évaluer efficacement les divers moyens d’optimiser l’utilisation de votre flotte actuelle.

Une fois l’ensemble de ces facteurs minutieusement examinés, il est possible que le cycle de renouvellement standard reste la meilleure option pour votre structure. Toutefois, cette procédure reste très utile pour prendre des décisions éclairées, étant donné que d’autres choix pourraient aussi parfaitement convenir à votre flotte.